Journée d’étude AlterMapping le 3 avril 2015

affiche

Problématiser la cartographie comme objet, méthode et expérience interdisciplinaire

Journée d’étude du 3 avril 2015 proposée par le CIEREC en partenariat avec les programmes de recherche La Fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés et Image et perception embarquées.

Université Jean-Monnet – Campus Tréfilerie : 35, rue du 11 Novembre, 42023 Saint-Etienne Cedex 2. Salle G05.

 

Présentation

Les cartes qui peuplent nos smartphones sont la partie visible de systèmes cartographiques invisibles qui impliquent des données-objets modulaires, des opérations automatisées et des constructions variables. Générées à la volée à partir d’informations géo-localisées, elles s’affichent le temps d’un trajet. Répondant au doigt ou à la voix, elles nous aident à nous repérer dans une ville inconnue ou dans un désert, même en l’absence de routes. Elles nous incitent à leur confier nos requêtes, tout en récoltant à notre insu le détail de nos déplacements. A l’heure où le GPS permet aux entrepreneurs d’exploiter des forêts jadis connues des seuls autochtones et où les outils de la cartographie sensible ont intégré la panoplie des acteurs institutionnels, existe-t-il encore des pratiques cartographiques « autres » ?

Entrepris dans le cadre de La Fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés, AlterMapping vise, d’une part, à éclairer le paradigme cartographique actuel par l’expérimentation de ses formes et par l’analyse de ses effets, ce qu’on pourrait appeler son « esthétique », et, d’autre part, à explorer des modèles de cartographie « alternatifs » allant des cartes de connaissance des Aborigènes australiens aux expériences de « contre-cartographie ». Que montrent ces cartes de notre façon d’habiter le monde, d’écrire, de lire, de jouer et de travailler ? Qu’en est-il de nos représentations de l’espace et de notre imagination géographique ?

Cette première rencontre à Saint-Etienne vise à amorcer des collaborations interdisciplinaires et d’établir une feuille de route pour le déploiement de recherches menées en commun. Elle s’inscrit dans le projet IPEm et à ce titre bénéficie du soutien financier du Programme Avenir Lyon Saint-Etienne de l’Université de Lyon, dans le cadre du programme « Investissements d’Avenir » (ANR-11-IDEX-0007).

 

Programme de la journée

MATIN 10h-13h

10h00-10h30 Accueil des participants

10h30 Présentation de la journée d’étude

Karen O’Rourke (UJM)

10h45-11h45 Une « alter-carte » est-elle encore une carte ?

Modérateur : Thierry Joliveau

10h45 Laurence Corbel (Rennes 2) La face cachée des cartes

11h00 Cédric Parizot (CNRS-IREMAM) A Crossing Industry : le  jeu vidéo comme cartographie alternative d’un borderscape

11h15 Vincent Ciciliato (UJM) L’autre « dimension cachée » : cartographier l’espace spectatoriel

11h30 Karine Comby (UJM/ Paris 1) Les dispositifs (alter)cartographiques : entre art et expérimentation ?

 

12h00-13h00 Le numérique comme « plaque tournante psychogéographique » ?

Modérateur : Sophie Fétro

12h00 Andrea Urlberger (ENSA Toulouse) Le tournant technologique de l’espace

12h15 Michel Rautenberg (UJM) Le patrimoine urbain en mouvement : marcher et numériser la ville

12h30 Serge Miguet (Lyon 2) Reconnaissance d’images sur Smartphone : du milieu naturel au milieu urbain

 

13h00-14h30 Déjeuner

 

APRES-MIDI 14h30-17h30

14h30-15h30 Quelles formes d’expérimentation interdisciplinaire ?

Modérateur : Vincent Ciciliato

14h30 Thierry Joliveau (UJM) Cartographie numérique et Géoweb, la question du commun

14h45 Anna Guilló (Paris 1) Un drone sur le fil du rasoir (les murs vus d’en haut)

15h00 Julien Feyt (UJM) Points de passages : cartes narratives et cordes à nœuds

15h15 Tania Ruiz-Guttiérrez (Paris 8) La Maison d’Isabel : une collection habitée

 

15h45-16h45 AlterMapping, pour quoi faire ?

Modérateur : Anna Guilló

15h45 Sophie Fétro (Paris 1) Géolocalisation historique, un enjeu pour le design

16h00 Sabrina Biokou-Sellier (Paris 1) Les réseaux Aborigènes, un outil cartographique

16h15 Elise Olmedo (Paris 1) De la carte à la cartographie. Processus et médiations cartographiques autour du sensible et de l’espace vécu.

 

16h45-17h30 Conclusion et feuille de route

 

Télécharger la NEWSLETTER n°5  (214 Ko)

Télécharger le programme détaillé (15 Mo) version écran (3 Mo)

Télécharger l’affiche format A3 (11 Mo) – format A4 (11 Mo)