Rencontre – Journée d’étude : 13 et 14 novembre 2014

Cartographie sensible et projets urbains

Un événement organisé par La Fin des Cartes ? et le CSTB en partenariat avec Bellastok et Le Labex CAP (axe 3 création)

Cette rencontre se déroulera en 2 temps :

1/ le 13 novembre, sous la forme d’une journée d’étude à l’ Ecole d’architecture Paris-Belleville

MatinéeExpériences urbaines géolocalisées. Navigations numériques et déambulations urbaines : Quelles approches sensibles des villes sous le prisme des interfaces numériques ?

Après-midiPratiques de la vie urbaine, esthétique et formes de vie 

Il s’agira d’identifier les démarches appropriatives du territoire, d’interroger leur portée esthétique et de mesurer leurs dimensions réfractaires aux différents projets de planifications urbaines qui tentent de les contenir ou contraindre.

liste des conférenciers et programme complet en ligne prochainement

2/ Le 14 novembre : rencontre sur site : île St Denis

Une journée organisée et animée par Emeline Bailly du CSTB et le collectif Bellastok, dans le cadre du programme FACT / Fabrique Active du Paysage /

Le programme FACT vise, au travers d’une recherche-action, à interroger les questions liées à une représentation sensible du paysage au sein des programmes de transformation urbaine, défendant une conception urbaine moins techniciste et plus respectueuse des rapports subjectifs, sensoriels et émotionnels aux lieux.

L’introduction de cette problématique sensible et esthétique vient directement contrer un certain urbanisme planificateur issu de la modernité, dans la mesure où les représentations du territoire dans les projets urbains se sont longtemps centrées sur une « objectivation » du réel, sur l’indexation d’éléments – physiques ou démographiques– , considérés comme structurants. Avec la remise en cause de cette pensée, d’autres conceptions urbaines, plus sensibles et humaines s’inventent. Mais quelles sont ces données sensibles ? En quoi consistent-elles ? Peuvent-elles être représentées, prises en compte et intégrées dans les projets urbains, et sans être de nouveau objectivées et in fine indexées au même titre qu’un certain nombre d’autres données statistiques ?

télécharger le programme complet :NEWSLETTER N4 13 14 novembre 2014

NEWSLETTER Novembre 2014

Top