Terminator Studies

Jean-Baptiste Bayle

disnovation_banner1

Alors que le fameux “scénario Terminator” devient de plus en plus plausible, chaque jour amène son lot de validation des hypothèses fictives du film..

De Foxconn, qui remplace ses travailleurs humains par des androides pour fabriquer les nouveaux iPad, à Amazon qui met en esclavage les humains, ou Google qui prendrait soudain le contrôle à la “Skynet”. La catastrophe de Fukushima qui est apparu à quelques jours près à la même date que l’ attaque nucleaire dans “Rise of the machines” (le “Terminator 3”). La résistance s’ organise : ainsi ces scarabés qui mutent pour resister aux OGM, et même James Cameron se mobilise pour la sauvegarde des tribus amazoniennes…

On sais que le chanvre pourrait aider l’ humanité à soigner les cancers lié à l’hyper-technologisation et nettoyer la radioactivité des sols, mais l’ humain sera t-il capable de contrer une potentielle rebellion des aspirateurs “intelligents”. Ou bien est-ce le téléphone mobile notre principale menace ?

Quand la productrice d’un film sur Ben Laden et d’un film sur Wikileaks rachète les droits de la “franchise Terminator”, quand un tueur fou se prend pour le joker de Batman, quand des drones tuent à distance, quand la Directrice du DARPA est embauché par Google, quand Oxford University ouvre son propre centre de Terminator Studies… C’ est quand la réalité dépasse la fiction que le niveau d’ alerte est à son maximum pour les Terminator Studies.

> voir le site des Terminator Studies

> retour / back

Publié dans Oeuvres Tagués avec : , ,